JUBILE DES GROUPES SUF A CHAMBORD

– Week-end de Pentecôte 2022 –

Peut-être savez-vous que les 2 groupes SUF (Scouts Unitaires de France) de Verrières-le-Buisson, Honoré d’Estienne d’Orves et Abbé Franz Stock, participaient le week-end de Pentecôte 2022 au Jubilé du mouvement ?

Honoré d'Estienne d'Orves
Abbé Franz Stock

Peut-être avez-vous entendu parlé de la pluie diluvienne et la grêle qui se sont abattues dès l’arrivée des participants ; la décision de M. Jean d’Haussonville, Directeur général du Domaine national de Chambord, sans lequel ce jubilé n’aurait pu être organisé, ni maintenu face aux intempéries quand il a fermé le château aux touristes pour abriter 8 000 louveteaux et Jeannettes ; les 30 000 scouts et 1 500 anciens et parents au service ; les 11 vagues de 55 autocars qui déposent et rembarquent ce petit monde sur 1 km d’une route transformée en gare routière ; 1,5 tonne de confiture ; un campement si grand qu’il fallait 1 heure de marche à certains éclaireurs pour rejoindre le lieu de rassemblement… et seulement très peu de blessés pour le plus grand rassemblement de scouts qui n’ait jamais eu lieu en France.

Mais savez-vous l’ESSENTIEL ?

  • L’extraordinaire force intérieure des chefs et cheftaines de 17 à 24 ans, qui ont conservé l’Esprit Scout dans l’adversité, gardant leur sang-froid, patients envers les plus petits, ordonnant les priorités avec justesse et abnégation jusqu’au bout de leur mission.
  • Le soutien indéfectible des anciens et parents au service, nommés les flammèches oranges comme les «  langues qu’on aurait dites de feu » (Ac 2, 3). Ils n’ont pas compté leurs efforts, ni leur temps de sommeil, pour soutenir les unités, faire les sandwichs pour 30 000 personnes, porter les tentes et malles des louveteaux et des jeannettes, prendre en charge des enfants au pôle santé…
  • Une gigantesque messe présidée par Mgr Rougé et célébrée par 120 prêtres, aumôniers des différents groupes scouts. Les beaux regards de ces jeunes, quand ils reçoivent la communion en vous regardant bien droit dans les yeux.
  • L’expérience de la subsidiarité où, chacun à sa place, du second de sizaine… aux assistants, Chefs d’Unité… Commissaire Généraux fait ce qu’il a à faire de son mieux, ne fait pas ce qu’il sait pouvoir attendre de ses subordonnés, et ainsi renforce une longue chaine de confiance et de respect mutuel.
  • Une veillée se terminant dans un silence assourdissant avant de renouveler leur promesse.

Comment est-ce possible ? Quelle extraordinaire folie anime ces scouts ? A quelle source puisent-ils cette vitalité ? Prions pour que des chefs et des cheftaines se lèvent à leur tour pour prendre le relais de leurs aînés qui vont voguer plus loin, et encourageons les jeunes à s’engager !

Logo_scout
Renaud et Lucile, chefs du Groupe AFS (verrieresfranzstock@scouts-unitaires.org) Benoît et Dorothée, chefs de Groupe HEO (sufheo@gmail.com)
Retour haut de page