Les étapes de
la vie de foi

Le sacrement des malades


« Les deux sœurs envoyèrent dire à Jésus : Seigneur, celui que tu aimes est malade. » (Jn 11, 3)

Le sacrement de l’onction des malades est assez méconnu, souvent associé à l’extrême onction, et par conséquent à tout ce qui touche à la mort et aux questions existentielles de l’homme.

Le sacrement des malades est plus que ca ! Il a pour but de donner une aide spéciale au chrétien confronté aux difficultés d’une maladie grave ou de la vieillesse.

Qu’est-ce que le sacrement des malades ?

C’est le signe de la sollicitude du Christ pour les personnes affaiblies par la maladie, par la souffrance ou par l’âge.

C’est un sacrement pour les vivants afin de les soutenir dans l’épreuve de la maladie ou de la souffrance. C’est le sacrement de la grâce offerte pour être en paix, garder son courage, lutter contre le mal et continuer à vivre sa foi.

Le chrétien peut recevoir le sacrement des malades chaque fois qu’il est atteint d’une grave maladie. « Le même fidèle peut le recevoir de nouveau plusieurs fois, si l’on constate une aggravation de la maladie ou dans le cas d’une autre maladie grave. » (Abrégé du Catéchisme de l’Eglise Catholique n. 316)

C’est le sacrement de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d’épreuve que sont la maladie ou la vieillesse.

La célébration de ce sacrement consiste en l’onction d’huile bénite sur le front et en l’imposition des mains.

Cette huile, consacrée par l’évêque lors de la messe chrismale annuelle, apporte force et douceur. Elle pénètre la peau, répand sa bonne odeur, fortifie le corps.

Si vous désirez recevoir le sacrement des malades, vous pouvez le demander aux prêtres du secteur

Vous souhaitez parler à un prêtre ou à une personne de confiance ; remplissez le formulaire ci-dessous, vous serez contacté rapidement :

Retour haut de page